couverture charpente maçonnerie isolation Rouen Normandie La Maison Dupuis ardoise patrimoine monuments historiques rénovation extension surélévation
22
Sep

Le nettoyage du toit

L’Automne est là.  Il fait encore beau et il y a peu de vent prévu. Des conditions idéales pour préparer sa toiture à faire face aux éléments et intempéries cet hiver. Seulement, le nettoyage d’une toiture ne se fait pas à la légère. Cela nécessite préparation et précautions ! La Maison Dupuis vous explique tout.

Le simple démoussage

Première chose avant de passer au nettoyage de sa toiture, il faut évaluer la pente du toit et la taille de votre maison. Ne nettoyer votre toit vous même que si vous avez un toit plat ou peu pentu, et si votre maison est de plain pied ! Sinon, ne faîtes pas de bêtises, appelez un couvreur. Rappelons qu’un accident de chute d’un toit est malheureusement vite arrivé, et peut être très grave.

Le premier geste de nettoyage d’un toit, c’est l’inspection. Du sol, vous pouvez évaluer l’état de votre toiture, et décider ou non de faire un démoussage, voir de faire réparer les tuiles qui seraient abimées. Si une tuile abimée est laissée en place, il y a des risques d’infiltrations dans votre maison. Quoiqu’il en soit, il est conseillé de faire tous les ans un entretien des gouttières. Le démoussage lui n’est pas recommandé tous les ans.

Pour le nettoyage, deux méthodes possibles :

  • 1ère méthode : Nettoyer à la brosse dure et à l’eau en frottant les tâches. Rincez ensuite de haut en bas. Cette méthode à l’ancienne n’est pas la meilleure, car vous risquez d’abimer les matériaux. De plus, l’équilibre n’est pas au rendez-vous.
  • 2ème méthode : Vous pouvez également utiliser un nettoyeur haute-pression type Karcher ® de haut en bas du toit. Attention à ne pas mettre trop de pression sur vos tuiles, ou de ne pas rester trop longtemps sur les mêmes tuiles au risque de les éroder.

 

Le nettoyage en profondeur

Afin de garantir une meilleure protection de votre toit, vous pouvez le pulvériser avec un produit algicide ou anti-mousse. A faire par beau temps, et sans présence de vent.
Vous pouvez également poser un traitement hydrofuge pour protéger de la pluie, du gel et de la pollution. Pour être totalement efficace, un démoussage doit être réalisé en 2 passages à quelques mois d’intervalle.

 

Les gouttières sont aussi importantes

Il est probable que vous n’ayez pas à nettoyer votre toit, mais dans tous les cas ne laissez jamais feuilles ou autres corps stagner dans vos gouttières. Cela pourrait boucher les tuyaux descendant. Enlever les feuilles, et rincer les gouttières avec un jet à haute pression ou un simple tuyau d’arrosage.

 

ATTENTION ! Surface dangereuse !

On ne le dira jamais assez, nettoyer son toit est risqué. Les conseils que l’on vous donnera ci-dessous sont des conseils pour un toit plat ou légèrement pentu. EN AUCUN CAS vous ne devez nettoyer votre toit vous même si vous avez une maison à étages, ou si vous avec un toit très incliné.

  1. Ne pas travailler seul ! Avoir quelqu’un à proximité permet de s’assurer en cas de problèmes.
  2. Harnachez vous correctement. Il est absolument exclu de monter sur un toit sans être parfaitement cordé.
  3. Equipez vous correctement. Les chaussures anti-dérapantes vous permettrons de ne pas glisser sur le toit ou sur l’échelle. En parlant d’échelle, n’hésitez pas à investir dans une échelle adaptée à monter sur les toits.
  4. Maintenez l’échelle à la base. D’où l’intérêt d’avoir une autre personne pour travailler avec 😉

 

Pour résumer : Le nettoyage des gouttières est le plus important. On ne nettoie pas son toit soi-même s’il est trop pentu et ou si la maison n’est pas de plein pied. On utilise des outils adaptés spécialement conçus pour les travaux en hauteur. On s’attache comme il faut, et on n’utilise pas de jet à trop forte pression pour ne pas abimer ses tuiles. Et si on na pas envie de risquer l’accident, on appelle un expert !